Dr Jasmin Tremblay
Chiropraticien D.C.

2163, rue Pasteur

Jonquière, QC G7X 4G4

Questions fréquentes

Combien de visites seront nécessaires pour compléter le traitement?

Le nombre de visites nécessaires dépend de la sévérité de votre condition et de vos objectifs en matière de santé. Dr Tremblay discutera avec vous d’un programme de soins qui est lié à votre condition et à vos objectifs de bien-être. La durée des soins chiropratiques varie donc d’un individu à l’autre. Ils peuvent durer quelques jours, quelques mois, quelques années, voire toute votre vie. Prenez le temps de discuter avec le Dr Tremblay du plan de soins personnalisé qui est le plus spécifique et le plus bénéfique pour vous.


Ce que les chiropraticiens apprécient tout spécialement, c’est le travail qui se fait en équipe avec vous dans le but de bâtir un programme de soins qui vous convient, et ce, en lien avec vos objectifs de santé et votre style de vie. Votre suivi chiropratique pourra également inclure des recommandations d’exercices et d’étirements, des changements à vos habitudes alimentaires ou d’autres conseils santé visant à améliorer votre qualité de vie.


Les soins chiropratiques sont-ils sécuritaires?

Oui. Les soins chiropratiques sont l’une des approches thérapeutiques les plus sécuritaires et ce, toutes disciplines confondues. Les chiropraticiens sont d’ailleurs parmi les seuls professionnels de la santé à requérir de leurs patients un consentement éclairé.


Des cas d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) ont été signalés en lien avec une visite chez un chiropraticien. Toutefois, aucune étude ou preuve scientifique n’a établi de relation de cause à effet entre un traitement chiropratique et l’AVC. Les études les plus récentes indiquent plutôt que ces patients ont consulté le chiropraticien alors qu’ils ressentaient les premiers stades d’un AVC. Autrement dit, il est vrai qu’un AVC peut causer des troubles neurologiques graves et même être fatal. Il est cependant extrêmement improbable qu’un ajustement des cervicales supérieures entraîne de telles conséquences.


Au contraire, une étude réalisée durant sept ans par une équipe multidisciplinaire met en lumière différentes conclusions sur la chiropratique et les accidents vasculaires cérébraux (AVC). L'équipe formée d’experts de partout dans le monde a publié leur étude dans la réputée revue scientifique Spine. Elle affirme notamment que les soins chiropratiques s’avèrent une solution recommandée et sécuritaire pour soulager les douleurs cervicales.


« L’étude, qui a été reconnue comme étant hautement fiable par la communauté scientifique internationale, conclut que la manipulation cervicale pratiquée par les chiropraticiens est sécuritaire pour les patients souffrant de douleurs au cou », affirme le président de l’Ordre des chiropraticiens du Québec, Dr André-Marie Gonthier, chiropraticien DC.


« Contrairement à ce qui a souvent été faussement véhiculé dans le passé dans certaines publications médicales, l’étude révèle que le risque de subir un accident vasculaire cérébral après une visite chez un chiropraticien, ne serait pas plus élevé qu’après une consultation chez le médecin ou à l’urgence d’un hôpital. Ce type d’AVC est considéré très rare : les chances sont de un sur 5,85 millions. L’étude menée, entre 1993 et 2002, révèle que ce type d’AVC peut survenir après un mouvement aussi simple que de tourner la tête pour reculer une automobile. Ceci confirme à nouveau que les soins chiropratiques sont hautement sécuritaires », d’enchaîner le Dr Gonthier.


*Texte tiré d’un communiqué émis en Mars 2008 par l’Ordre des Chiropraticiens du Québec

Tous droits réservés L'Odyssée Chiropratique Familiale 2017 - Mention légale
Création de

Mention legale